A qui va ressembler votre bébé ?

On ne peut tout simplement pas s’en empêcher: quant on attend un enfant on se demande à qui il va ressembler. Votre bébé héritera-t-il des grands pieds de son grand-père, des cheveux bouclés de son père ? Aura-t-il les yeux de sa mère ? Sera-t-il grand ou petit? Tout est une question de hasard mais aussi de gènes. Et grâce aux grandes lois de l’hérédité, on peut connaitre à l’avance certains traits physiques.

A qui va ressembler votre bébé ?

Tout dépend du bagage génétique…et du hasard

Vous et votre partenaire disposez chacun de 46 chromosomes. Chaque spermatozoïde et ovule contient 23 chromosomes  classés de manière aléatoire. Lorsque les spermatozoïdes et les ovules se rejoignent, ils apportent chacun leur mélange unique de 23 chromosomes, créant une seule cellule de 46 chromosomes. Ainsi, lorsqu’un bébé est conçu, il contient la moitié des informations génétiques de la mère et la moitié de celle du père. Cette information génétique détermine ensuite les caractéristiques physiques: la taille, la couleur des yeux, la forme du corps….

Certaines caractéristiques proviennent d’un seul gène, d’autres d’une combinaison de gènes. Et comme chaque personne possède environ 21 000 gènes différents, il existe de nombreuses combinaisons possibles. Difficile de savoir quels gènes un bébé va hériter !  C’est le hasard qui détermine ce qui vient du père et ce qui vient de la mère.

Gènes dominants, gènes récessifs

D’autant que tout cela est compliqué par le fait que, pour chaque caractéristiques, le bébé reçoit 2 gènes – appelées allèles –  (l’un du père, l’autre de la mère). Ces 2 gènes peuvent porter la même information (yeux marrons, cheveux raides,…) ou des informations différentes (bleu et noir pour les yeux, raide et frisés pour les cheveux,…). Si les informations sont identiques, c’est simple : l’enfant aura forcément les yeux marrons s’il est porteur de 2 allènes marrons. Si les informations sont différentes, c’est le gène dominant qui l’emportera. 

Un gène dominant s’impose toujours, il a la capacité à s’exprimer plus fort et à être plus visible. En revanche, un gène récessif  ne disparait pas mais reste caché. Il faut que la mère et le père le transmettent tous les deux pour qu’il s’impose. On sait par exemple que les couleurs les plus foncées,  les traits les plus typés, sont des gènes dominants et que les couleurs claires et les trait neutres sont des gènes récessifs.  C’est grâce à ce brassage des gènes que nous sommes tous différents !

Quelle sera la couleur des yeux de votre bébé ?

Si l’un des parents a les yeux marrons comme presque tous les membres de sa famille, cela indique une dominante d’un gène de cette couleur ou d’un ensemble de gènes. Si l’autre parent a les yeux bleus et que sa famille élargie en ait aussi, le bébé aura probablement les yeux marrons car cette couleur est généralement dominante. Mais ce gène «bleu» n’est pas perdu, il pourrait se manifester chez les petits-enfants si l’un de ses parents transmet un autre gène «bleu». De la même manière, si vous et votre partenaire avez les yeux marrons mais des ancêtres aux yeux bleus (regardez l’album de famille!), votre bébé pourrait avoir les yeux bleus car chacun de vous a des gènes des yeux bleus dans votre ADN.

Dans un couple mixte, de quelle couleur sera la peau du bébé ? 

Du plus clair aux plus foncé. Les possibilités sont multiples car la couleur de la peau est codé par plusieurs gènes. En général, dans le cas des couples mixtes,  la peau est le plus souvent «café au lait». Un café au lait plus «café» si l’un des parents a une peau très foncée sans qu’il y ait eu de métissage parmi ses ancêtres. Une peau plus claire si l’un des parents est déjà métissé.  

Quelles caractéristiques physiques aura votre bébé ? 

Aura t-il vos fossettes, par exemple ? Possiblement. Les fossettes sont considérées comme dominantes, et donc, avec un gène dominant, un seul parent peut transmettre le gène. De même, votre enfant peut hériter de vos taches de rousseur (ou de celle de votre partenaire), d’une fossette au menton et même des poils aux oreilles : ce sont des caractères dominants. 

Un parent de grande taille et un parent de petite taille vont-ils avoir des enfants de taille «moyenne» ?

Il est évident que si les deux parents sont grands ou si les deux parents sont de petite taille, ils ont plus de chance d’avoir respectivement des enfants grande taille pour l’un et de petite taille pour l’autre. Mais si l’un des parents est de grande taille  et que l’autre est de petite taille, tout est possible : ils peuvent aussi bien avoir un enfant de grande, de petite ou de moyenne taille. Parce que la taille est un trait polygénique – aucun gène ne peut agir seul – et des facteurs environnementaux (malnutrition, changements d’alimentation, activité physique..) jouent un rôle important. 

Si le père a un frère jumeau, aura t-il forcément des jumeaux ? 

La gémellité n’est pas une question de père mais mère. Soit la mère fabrique, le même mois, 2 ovules qui fécondées donneront 2 faux jumeaux; Soit la mère fabrique une ovule qui fécondée va se diviser en 2 , ce qui donnera de vrais jumeaux. Il semblerait que cette division soit génétiquement programmée. Donc, peu importe si le père a un frère jumeau; une mère qui a des vrais jumeaux dans la famille a plus de chances d’avoir des vrais jumeaux

Un don peut-il se transmettre ? 

Tout le monde dit par exemple que que les gens intelligents ont des enfants intelligents et que les parents artistes ont des enfants artistes. C’est un vieux débat entre l’inné et l’acquis et il est difficile de trancher. Mais ce que l’on sait c’est que tout n’est pas forcément génétique. L’environnement dans lequel on évolue a une grande influence sur le développement ou non de nos capacités. 

À qui ressemblera votre bébé? Peu importe ! Ne vous inquiétez pas trop de sa couleur de peau, de ses yeux, s’il sera grand ou petit, s’il vous ressemblera ou pas.  Il fait partie de vous et partage 50% de votre ADN. Alors, profitez  de votre bébé, il a des caractéristiques uniques, tant physiquement que psychologiquement. Un vrai miracle !