Accouchement de jumeaux : ce qu’il faut savoir

Vous êtes enceinte de jumeaux, vous êtes doublement comblée. Vous n’arrêtez pas de compter les jours pour (enfin) serrer vos petits bonheurs dans vos bras. Mais voilà, vous vous posez aussi tout plein de questions. Quand se rendre à l’hôpital ? Comment va se dérouler l’accouchement ? Voie basse ou césarienne ? … Oui, l’accouchement gémellaire est plus risqué que l’accouchement simple. Mais grâce à une information complète et précise, vous pourrez vivre la naissance sereinement.

Accouchement de jumeaux : ce qu’il faut savoir

Grossesse gémellaire : une grossesse à risque

Il faut savoir que les risques de complications pour la grossesse gémellaire sont multiples. Le risque numéro un est la prématurité : plus de 50 % des accouchements se produisent avant 37 semaines. Il y a ensuite le risque d’hypotrophie fœtale ou le retard de croissance (petits bébés). Des maladies, comme le diabète,  l’hypertension artérielle et la présence de protéines dans les urines sont aussi des situations courantes dans les grossesses gémellaires.

Tout cela peut faire peur mais rassurez-vous, grâce à un suivi médical spécialisé et un traitement adapté, tout se passera pour le mieux.

Accoucher par voie basse ou par césarienne ?

On entend souvent dire qu’il est obligatoire d’accoucher par césarienne lorsque l’on est enceinte de jumeaux. Ce n’est pas vrai ! Le mode de délivrance dépend essentiellement de la condition de la mère et de la position des enfants. Mais plusieurs gynécologues préconisent la césarienne afin d’éviter tout risque pouvant survenir lors de l’accouchement étant donné que la grossesse gémellaire est une grossesse à haut risque !

Il n’y a aucune contre-indication à l’accouchement par voie naturelle. C’est une option qui sera même privilégiée si les deux bébés se présentent par la tête. Cela dit, l’accouchement naturel reste une option si le premier bébé est la tête en bas et l’autre dos à lui. Une fois que le premier sort, il est fort probable que le second se mette dans une bonne position tout seul pour descendre.

Si les deux bébés se présentent par le siège ou si l’un d’eux ou tous les deux sont en position allongée, il n’y aura alors pas d’autres choix que de faire une césarienne. Une césarienne est aussi la seule option dans les situations suivantes :

  • Risques associés au placenta praevia
  • Les jumeaux partagent le même placenta et la même poche de liquide amniotique
  • Rétrécissement du bassin de la mère
  • Perte de liquide amniotique avant l’heure
  • Risques associés à la sortie du cordon des bébés

Recommandations

Dès que vous savez que vous êtes enceinte de jumeaux, inscrivez-vous dans une maternité qui a un service de réanimation néo-natale (niveau 2 ou 3).

Inscrivez-vous également à des cours de préparation à l’accouchement. Ils sont souvent dispensés par des sages-femmes. Ils vous seront donc d’une grande aide. Ils vous permettront d’une part de vous préparer au travail de l’accouchement et d’autre part de partager vos expériences avec d’autres femmes enceintes.

Renseignez-vous sur les risques associés aux naissances multiples, non dans le but de générer de l’anxiété et des peurs chez vous mais afin de pouvoir contrôler les risques latents. Il est par exemple bon de savoir qu’il peut y avoir des complications si la mère est diabétique ou souffre d’hypertension. Cela peut provoquer une hémorragie ou certaines complications fréquentes comme la pression sur les cordons ombilicaux ou le placenta. Le principale complication d’une grossesse gémellaire reste la prématurité. 50 % de femmes accouchent avant la 37e semaine à cause du poids du bébé et de la taille de l’utérus.

Ne vous rendez pas chez des gynécologues et des sages-femmes qui n’ont pas d’expérience dans ce type d’accouchement. En raison des risques élevés associés à l’accouchement, il est recommandé d’avoir un spécialiste d’expérience durant ce moment important pour gérer n’importe quel problème qui pourrait se présenter. Il est essentiel de disposer de toutes les ressources médicales nécessaires lors de la naissance.

Assurez-vous d’avoir de l’aide après l’accouchement. L’arrivée d’un nouveau-né peut complètement chambouler votre quotidien et l’arrivée de jumeaux encore plus ! Il est donc capital d’avoir de l’aide à la maison. Une bonne organisation et un travail d’équipe sont aussi essentiels.

Bon à savoir

  • Le temps d’une grossesse de jumeaux est inférieur à 40 semaines.
  • L’accouchement naturel de jumeaux est plus ou moins similaire à un accouchement normal. Cela peut commencer par des contractions ou la perte des eaux.
  • Dans un accouchement de jumeaux, l’intervalle  entre les naissances est de 20 à 30 minutes. Le processus d’expulsion est plus rapide étant donné que les bébés sont plus petits.