Comment les défunts communiquent avec nous

Il se passe parfois des choses … bizarres. Nous les ressentons, nous les entendons, nous les voyons, sans pouvoir les expliquer. Et si les défunts essayaient de communiquer avec nous à leur façon. Voici 5 signes qui montrent qu’un défunt, proche décédé essaye de vous contacter.

 Comment les défunts communiquent avec nous

Les défunts peuvent communiquer avec nous

C’est l’une des grandes énigmes qui dure à travers l’histoire. Déjà dans l’antiquité, c’était une discipline largement connue intégrée dans les mythologies de l’Égypte, de la Grèce, de Rome et il existait même des centres dédiés à cela. Et dans l’histoire de toutes les civilisations, il y a des témoignages de contacts entre les vivants et le monde de l’au-delà. Il faut donc croire que les esprits de nos défunts peuvent communiquer avec nous.

Ces manifestations peuvent être nombreuses durant les jours suivant le décès, car l’âme est toujours proche de la Terre. Ensuite, elles deviendront plus rares et plus difficiles, car l’âme s’éloigne, du fait de son accession à un plan supérieur. Une fois ce plan atteint, le contact redeviendra possible. Il faut persévérer et réessayer à intervalles réguliers.

Sachez aussi que beaucoup de critères entre en compte  pour percevoir ces signes. Pour les défunts, tout dépendra  de leur conscience d’avoir quitté ce monde, de leur volonté, de leur capacité, de leur acceptation, de leur énergie. Pour nous, tout dépendra de  notre peur, notre ouverture d’esprit, notre chagrin, notre colère, notre culpabilité. 

Vous souhaitez communiquer avec les défunts

Le recours a un médium n’est pas systématique pour cela. Vous pouvez le faire seul. Il suffit d’en avoir envie avec de bonnes intentions. Mais sachez que certains moyens de communication, (l’écriture automatique, le oui-ja, le verre retourné, les tables tournantes) ne doivent être réalisés que par des personnes qui ont la capacité de le faire. Ce n’est pas inné, il faut un long apprentissage pour maitriser ces techniques. 

Lorsque l’on veut contacter un défunt, il faut prendre son temps, être au calme, à l’écoute, et dans un sentiment d’amour. Allumer des bougies blanches, faire bruler de l’encens par exemple, peuvent aider à créer une ambiance sereine. On peut ensuite lui demander qu’il vous fasse un signe, lui demander de l’aide… Eviter toutefois les demandes d’augmentation de salaire ou les numéros du loto… ou d’autres choses bien lourdes et bien matérielles !… 

Les défunts vous envoient des signes

Des rêves : C’est assez normal et récurrent : rêver des êtres chers décédés arrive à tout le monde, surtout lorsqu’ils nous manquent. On peut revoir leurs visages, leurs sourires, les serrer dans vos bras, communiquer avec eux. Notre inconscient veut les voir et ne peut le faire autrement qu’à travers les rêves. 

Des sensations physiques :  Des caresses sur le bras, le visage, la sensation d’une main sur votre épaule, un souffle d’air frais ou chaud qui provient de nulle part, une sensation de présence derrière soi, en voiture, à la maison, l’effluve d’un parfum qui vous est familier ou la saveur d’un arrière-goût de plats que vous préparait à l’un de vos proches.  Pour nous faire savoir qu’ils sont bien là, proches de nous, ils jouent sur nos sens en les stimulant.

Des manifestations visuelles : Des objets qui changent de place, des tableaux qui chutent, des appareils électriques qui se mettent en marche seuls, votre téléphone qui fait des siennes, des coups qui peuvent se faire entendre dans les murs. C’est peut-être le signe qu’un être cher essaie de nous signaler malicieusement sa présence.

Des signes : Des évènements bien ciblés se produisent, comme trouver des réponses à des questions qu’on se pose en lisant un passage dans un livre, ou bien entendre une conversation, une réplique dans un film, le tout bien dans le contexte, ce qui écarte tout hasard. Ca fait« tilt » dans votre esprit et vous savez que c’est un signe car cela s’impose comme une évidence. 

Les coïncidences : lorsque l’on rencontre des personnes, perdues de vue, qui ont connu le défunt par exemple, et qui en parlent. Pourquoi à cet instant précis?  Le hasard n’existe pas, sachez-le! Il y a ce que l’on appelle des synchronicités, des coïncidences qui « tombent vraiment bien », des mystérieuses et heureuses coïncidences…

D’autres signes peuvent se manifester pour attirer votre attention. Il vous arrivera peut-être de voir son nom écrit quelque part plusieurs fois en peu de temps ou d’entendre des chansons ou une musique qu’il aimait, qui passent à la radio à des moments bien précis, dans des lieux où vous vous rendez. Tant de signes que les défunts transmettent pour communiquer avec vous, il suffit juste d’être attentif et réceptif.