Comment reconnaitre un bon prof de yoga ?

Ça y est, vous avez décidé de vous initier au yoga ! Mais comment différencier entre un vrai prof de yoga et un charlatan ? Parce que si vous faites confiance à une personne qui ne dispose pas des connaissances qu’il faut, vous risquez de faire plus de mal que de bien à votre corps. Choisissez un bon prof de yoga en vous posant les questions suivantes.

Comment reconnaitre un bon prof de yoga ?

Le professeur s’est-il intéressé à votre état de santé ?

Un bon professeur de yoga sait que certaines postures sont contre-indiquées où doivent être modifiées si vous souffrez de certaines pathologies.  Par exemple, si vous souffrez d’asthme, il vous faudra éviter les mouvements en hyperventilation. Si avant de vous initier au yoga l’enseignant prend le temps de vous questionner sur l’état de votre santé, vous pouvez assumer que vous avez affaire à une personne sérieuse.

Il ne pratique pas en même temps que les élèves, est-ce grave ?

Si vous assistez à votre premier cours de yoga et remarquez que l’enseignant ne pratique pas avec ses élèves, vous pouvez être alarmé. Comment peut-il enseigner le yoga si lui-même ne fait jamais de yoga devant vous ? Mais rassurez-vous, souvent le prof de yoga doit marcher afin de guider et corriger les postures des élèves. Donc, non, ce n’est pas grave s’il ne pratique pas avec vous ; il est important qu’il marche et accorde une attention personnalisée à chaque élève.  

Quelle est sa formation ?

Une formation sérieuse de yoga dure 4 ans et compte entre 750 et 1200 heures, comprenant des cours d’anatomie et de physiologie. Selon YogaAlliance, un bon professeur de yoga doit avoir une formation de base solide d’au moins 200 heures. Evidemment, ces informations ne constituent que des bases mais il est évident que vous ne pouvez pas faire confiance à une personne affirmant avoir appris à enseigner le yoga en 1 ou 2 mois.

Accorde-t-il suffisamment d’importance à la respiration ?

Le yoga est incomplet sans le pranayama. Votre prof de yoga vous enseignera certains types de respiration spécifiques (le lion’s breath, le alternate nostril breathing…) mais il devrait aussi vous guider durant chaque posture et vous dire si vous devez inspirer ou expirer… Si les postures ne font que s’enchainer les unes après les autres sans indication sur la respiration, ce n’est pas du vrai yoga.

Devez-vous souffrir de courbatures ?

Si vous faites du Hatha yoga pour la toute première fois, quelques petites courbatures le lendemain sont acceptables. Mais le yoga ne doit normalement pas faire mal : l’enseignant doit vous initier en douceur et vous aider à balancer l’aisance et la fermeté. S’il vous oblige à faire des mouvements trop brusques et si vous avez mal durant ou après une séance, il serait peut-être temps de chercher un autre enseignant.

Enfin fiez-vous à votre intuition. Un bon yogi reste calme et aimant. S’il dégage une énergie paisible et s’il vous met à l’aise, il est sûrement le guide qu’il vous faut. Une fois que vous avez trouvé l’enseignant idéal, soyez régulier et persévérant. Le yoga comporte plusieurs bienfaits et vous fera le plus grand bien !