Comment vivre avec une personne négative ?

Vivre avec une personne qui se plaint de manière incessante, qui n’aime rien et critique tout… Sur le long terme cela vous épuise. Vous risquez d’être entrainé dans la même spirale de négativité et de devenir comme elle. Comment se protéger ? Comment gérer cette situation pénible ? Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront.

Comment vivre avec une personne négative ?

Prenez soin de vous !

Avant de lire les autres paragraphes qui suivent, il est important de lire ceci.  Pour ne pas tomber dans la même négativité et pour pouvoir (si c’est possible) aider l’autre, vous devez penser à vous. Préservez votre paix mentale et votre énergie. Faites attention à votre santé aussi. Inutile d’être frustré à cause de l’autre et de vous endormir sans diner ; vous mettez en péril votre santé. Aucune raison de culpabiliser aussi, si vous souhaitez vous amuser avec vos amis ou faire un tour. Lorsque vous évoluez dans un milieu négatif, il est important que vous soyez positif et fort. Des sorties, le sport, la méditation, des escapades dans la nature…  faites-vous du bien et ressourcez-vous.

Avoir des amis positifs et bienveillants

Si à la maison vous êtes entouré de personnes négatives, il est important que hors de la maison, vous côtoyez des personnes encourageantes, optimistes. Les amis peuvent vraiment changer votre humeur et votre perspective. Si vous avez des collègues ou d’autres proches qui savent vous mettre de bonne humeur, passez un maximum de temps avec eux. Et parce qu’à la maison vous vivez déjà avec une personne difficile, au travail ou ailleurs, fuyez les conflits et les personnes toxiques.

Savoir filtrer ce qu’elle dit

Cela peut être extrêmement difficile de vivre avec un conjoint qui critique tout ce que vous faites. Ou d’avoir un parent qui n’a pas confiance en vos capacités. Mais il est important de voir les choses telles qu’elles sont : tout ce qu’elle dit ou fait est le résultat de sa négativité et de ses frayeurs, cela n’a rien à voir avec vous. Ne laissez pas ses jugements ou paroles vous atteindre. Sachez filtrer ce qu’elle dit et prenez seulement ce qui vous est utile. Parfois, il vaut mieux ne pas argumentez ; laissez-la parler en vous disant que vous savez ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Evidemment, une telle personne est aussi très dramatique et paranoïaque… Elle peut présenter un simple souci à la maison (quelque chose qui se casse, un problème financier…) comme une grande tragédie. A vous de rester calme et de vous focaliser sur les solutions possibles.

L’aider (dans la mesure du possible)

Une personne qui anticipe tout le temps le pire souffre sûrement d’anxiété. Une personne morose peut être dépressive. Dans ce cas, c’est surtout un thérapeute qui pourra l’aider. Bien-entendu, elle peut faire preuve de réticence ou être dans le déni. Vous pouvez essayer de lui faire comprendre que vous tenez à elle, et que vous voyez qu’elle n’est pas heureuse. Si vous pensez qu’elle n’a pas besoin de soutien psychologique, essayez, vous-même, de déjouer ces tendances négatives. Lorsqu’elle élabore sur un problème, parlez des solutions possibles. Lorsqu’elle se méfie d’une personne, rappelez-lui toutes les fois où vous avez été aidés par une personne bienveillante. Une fois un problème résolu, vous pouvez aussi, gentiment lui montrer que sa frayeur était injustifiée.

Quoiqu’il en soit, faites de votre mieux mais dites-vous que c’est à la personne de vouloir évoluer. Respectez son choix et vous aussi, faites le choix de ne pas tomber dans son cercle de négativité.