Conseils pour soigner un mal de gorge pendant la grossesse

Le mal de gorge fait partie des petites maladies de l’hiver. S’il est généralement facile à soigner, pendant la grossesse, on ne sait pas trop vers quel remède se tourner sans faire courir de risques au futur bébé. Voici donc quelques conseils pour soigner un mal de gorge quand on est enceinte.

Conseils pour soigner un mal de gorge pendant la grossesse

Le mal de gorge : à quoi est-ce dû ?

Le mal de gorge peut être le symptôme d’une pathologie sous-jacente. Parmi les plus fréquentes, il y  a la bronchite, l’angine, qui correspond à une inflammation des amygdales, la pharyngite, qui est une inflammation du pharynx ou encore la laryngite, qui est une inflammation du larynx. Accompagné généralement de fatigue, de fièvre, d’une déglutition difficile, de douleurs aux oreilles et parfois d’une toux grasse ou sèche, le mal de gorge peut vite devenir un véritable casse-tête pour la femme enceinte.

Bien qu’il soit inconfortable, le mal de gorge est rarement grave. Il se caractérise cependant par une douleur intense qui peut réellement fatiguer et porter sur les nerfs, surtout pendant le dernier trimestre de grossesse où la femme enceinte a déjà les batteries bien à plat !

Que faire pour le soulager ?

Idéalement, il est conseillé d’utiliser les vieilles méthodes de grand-mère : miel et citron, gargarismes à l’eau salée. Les infusions au thym sont cependant déconseillées – le thym n’a pas bonne presse chez la femme enceinte, à éviter donc ! Pensez aussi à bien vous hydrater et à vous protéger le cou.

Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie. Elle n’a pas d’effets secondaires et est connue pour être sans danger pour le fœtus.

Quand consulter ?

Si votre état de santé se détériore, évitez à tout prix de piocher dans votre armoire à pharmacie pour trouver de quoi vous soulager. L’automédication est dangereuse pendant la grossesse compte tenu du fait que certaines molécules médicamenteuses peuvent être nocives pour le bébé. Ne prenez rien sans un avis médical. De manière générale, le médecin prescrit du Paracétamol, l’antalgique de choix durant la grossesse. Quoi qu’il en soit, si votre mal de gorge est peu intense, vous pouvez tout simplement avoir recours aux remèdes de grand-mère.

Comment prévenir le mal de gorge ?

Comme il ne convient pas d’avoir recours à la médication classique, et autant que possible, ne pas abuser des remèdes de grand-mère, le mieux à faire est tout bonnement de ne pas tomber malade ! Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Encore pire si vous avez des enfants en bas âge et qui se promènent partout avec leurs microbes ! Le meilleur moyen d’éviter d’être malade donc est de prendre des mesures d’hygiène pour limiter le risque de contagion :

  • Bien se laver les mains après chaque activité
  • Porter des vêtements chauds pour se protéger du froid (écharpes + bonnets).
  • Bien aérer les pièces de la maison
  • Eviter les lieux publics bondés de monde (en particulier en période d’épidémie).