Hémorroïdes pendant la grossesse : quelles solutions ?

Comme la grossesse perturbe la circulation sanguine et le transit intestinal, il n’est pas rare de voir les femmes enceintes souffrir d’hémorroïdes. Nous vous en disons plus et vous prodiguons quelques conseils.

Excès de mucus : les aliments à éviter

Hémorroïdes pendant la grossesse : pourquoi ?

Comme mentionné dans l’introduction, les hémorroïdes peuvent être causées par une mauvaise circulation sanguine. Plus le ventre grossit, plus il exerce de la pression sur le périnée. Dans ce cas, la constipation est susceptible de survenir en fin de grossesse. Dans d’autres cas, les débalancements au niveau du transit intestinal et de la digestion causent les hémorroïdes. Elles peuvent alors apparaitre dès le début de la grossesse.

La prise de fer et la dilatation des vaisseaux durant la grossesse sont aussi en cause. Les hémorroïdes peuvent être asymptomatiques ou douloureuses et accompagnées d’irritation et de saignement.

Une alimentation riche en fibres avant tout !

Pour lutter contre la constipation et faciliter le transit intestinal, privilégiez une alimentation riche en fibres. Les aliments contenant le plus de fibres sont les grains secs, les fruits secs, le pain complet, le céleri, les épinards, le chou et les fruits.

N’oubliez pas de bien vous hydrater et de boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour.

Pour une bonne circulation sanguine : ne pas rester sédentaire

Il a été observé que les femmes qui restent allongées de longues heures durant leur grossesse sont plus susceptibles de souffrir d’hémorroïdes. Après avoir discuté avec votre médecin, pratiquez une activité physique adaptée. La marche et la natation sont idéales pour stimuler les capacités cardiaques et procurer un bien-être général.

Pour favoriser le retour veineux, votre médecin peut également vous prescrire des bas ou des chaussettes de contention.

Avez-vous pensé à l’homéopathie ?

Comme il vaut mieux, autant que possible, éviter les médicaments allopathiques durant la grossesse, vous pouvez vous tourner vers l’homéopathie. Sous forme de comprimés ou de pommades, elle soulagera les symptômes de la crise d’hémorroïdes Cette médecine holistique comporte généralement peu de risques mais encore une fois, il est conseillé de demander conseil à votre médecin avant de vous tourner vers le traitement homéopathique.

Bains de siège à l’eau tiède

Des bains de siège à l’eau tiède plusieurs fois par jour apaiseront le rectum et tonifieront les vaisseaux. Après la selle, nettoyez-vous en douceur : utilisez du papier de toilette humide ou des lingettes à base d’ingrédients doux et naturels. Du gel d’aloe vera  est aussi idéal pour apaiser l’inflammation.

Enfin, si les solutions mentionnées plus haut ne marchent pas, le médecin vous prescrira une pommade à base de corticoïdes, adaptée aux femmes enceintes. Rassurez-vous, dans la plupart des cas, les hémorroïdes durant la grossesse est incommodante mais sans gravité.