La diverticulite, une maladie infectieuse fréquente avec l’âge

Dans la muqueuse de votre système digestif, le plus souvent dans le colon, il peut se former des petites poches de la taille d’un grain de raisin. Appelées diverticules, ils causent rarement des problèmes…sauf lorsqu’ils s’infectent. On parle alors de diverticulite, une maladie infectieuse relativement fréquente, l’âge étant un facteur de risque important. Quels sont les causes et les symptômes de cette maladie? Comment la traiter? On fait le point.

La diverticulite, une maladie infectieuse fréquente avec l’âge

Les causes

Les diverticules se développent généralement au niveau de zones de faiblesse de la paroi du côlon. Cela provoque des petites excroissances de la taille d’un grain de raisin qui ressortent de la paroi du côlon et s’étirent sous la pression. On parle de diverticulite lorsque les diverticules se déchirent, entraînant une inflammation ou une infection, ou les deux. 

La diverticulite touche autant les hommes que les femmes et apparait spontanément au cours du vieillissement. Plus on vieillit, plus la muqueuse intestinale se fragilise. Ces petites poches tendent à apparaître après la quarantaine (5 % des personnes) mais se retrouvent le plus souvent chez les séniors (50% des personnes de plus de 60 ans et 75% des personnes de plus 80 ans).  

La cause de la maladie est inconnue mais certains facteurs sont susceptibles d’augmenter le risque de contracter une diverticulite : un régime alimentaire pauvre en fibres, un style de vie sédentaire, un manque d’exercice, l’excès de poids ainsi que le tabagisme . 

Les symptômes

La diverticulite peut provoquer des symptômes allant de légers à graves. Ces symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement sur plusieurs jours.

  • Une douleur dans l’abdomen : le symptôme le plus courant qui se produit le plus souvent dans la partie inférieure gauche de l’abdomen et/ou juste au-dessus du pubis
  • Des ballonnements avec un arrêt des gaz et des selles
  • Des troubles du transit : diarrhée ou constipation
  • De la fièvre et/ou des frissons

Ces symptômes sont parfois associés à

  • Des nausée et vomissements
  • Du sang dans les selles
  • Un besoin fréquent d’uriner

Le diagnostic

A partir de ces symptômes, et pour confirmer son diagnostic, le médecin pourra vous prescrire un ou plusieurs tests.

  • des tests sanguins pour vérifier les signes d’inflammation, d’anémie, de problèmes rénaux ou hépatiques
  • des analyses de selles pour détecter des infections
  • une échographie abdominale, IRM abdominale ou un scanner abdomino-pelvien pour identifier d’éventuelles complications

Plus de 75% des cas de diverticulite n’entrainent pas des complications.

Traitement de la diverticulite

Le traitement prescrit par votre médecin dépendra de la gravité de votre maladie.

  • Une diverticulite simple peut généralement être traitée à la maison. Dans certains cas, votre médecin peut vous prescrire des médicaments, notamment des antibiotiques associés à des antalgiques (plus ou moins forts selon l’intensité de la douleur) pour soulager la fièvre et calmer les douleurs.
  • Si vous souffrez de diverticulite à répétition et/ou qui ne peut pas être gérée efficacement avec des changements alimentaires et des médicaments, votre médecin peut vous recommander une intervention chirurgicale. Réalisée le plus souvent par coelioscopie, elle peut être utilisée pour traiter les complications de la diverticulite : fistule, abcès volumineux, péritonite en cas de perforation d’un diverticule,…

En cas de crise aiguë de diverticulite, votre médecin peut vous recommander des changements dans vos habitudes alimentaires afin de mettre votre système digestif au repos pendant la crise:

  • Réduire votre consommation de fibres pendant un certain temps.
  • Eviter complètement les aliments solides et de vous en tenir à un régime clair-liquide pendant quelques jours. 
  • Limiter votre consommation de viande rouge, de produits laitiers riches en matières grasses et de produits céréaliers raffinés.

Quelques conseils pour prévenir la diverticulite:

  • Faites régulièrement des exercices : L’exercice (au moins 30 mn chaque jour)  favorise le fonctionnement intestinal et réduit la pression à l’intérieur du côlon. 
  • Mangez plus de fibres.  Les aliments riches en fibres, tels que les fruits et légumes frais et les légumineuses, ramollissent les déchets et les aident à traverser plus rapidement le côlon. 
  • Buvez beaucoup de liquides. Les fibres absorbent le liquide et aident à éliminer les selles. 
  • Allez à la selle sans attendre, dès que le besoin se fait sentir.