Les signes que la ménopause approche

La ménopause survient rarement subitement. Elle est généralement précédée d’une période de transition et donne lieu à certains symptômes avant-coureurs. Nous vous en disons plus.

Qu’est-ce que la préménopause ?

Il s’agit d’une période qui survient 2 à 5 ans avant la ménopause. En moyenne, elle apparait vers l’âge de 45 ans. C’est durant la préménopause que le fonctionnement des ovaires connait les premières perturbations. La production d’œstrogène et de progestérone se dérègle, donnant lieu aux symptômes mentionnés plus bas.   

Quels sont ces symptômes ?

Le symptôme le plus courant est la perturbation du cycle menstruel. Les règles deviennent plus rares ou plus fréquentes. Elles peuvent également devenir plus abondantes. Les autres symptômes sont les suivants :

  • Seins gonflés.
  • Prise de poids : avec le taux d’œstrogène en baisse, la résistance à l’insuline diminue et le métabolisme ralentit.
  • Sauts d’humeur et hypersensibilité : vous ressentez plus intensément le stress, l’anxiété ou la colère.
  • Sécheresse vaginale : à cause de la baisse des hormones sexuelles, le paroi vaginal s’assèche et se fragilise. Les rapports sexuels peuvent également devenir douloureux.
  • Diminution de la libido. Dans des rares cas, la libido augmente.
  • Bouffées de chaleur : ces bouffées de chaleur peuvent également affecter la qualité du sommeil.
  • Fragilité des ongles, des cheveux et de la peau. A cette période, les rides, l’acné, l’hyperpilosité et les taches de vieillesse sont plus fréquents.

Il est important de faire ressortir que les symptômes de la préménopause  varient d’une femme à l’autre. Chez certaines femmes, il s’agit d’une phase tranquille caractérisée uniquement par des fluctuations au niveau du cycle menstruel. Chez d’autres, les symptômes sont plus virulents.  

Comment les soulager ?

Il existe des traitements hormonaux (la pilule œstroprogestative, les progestatifs de synthèse…) pouvant soulager ces symptômes mais ils doivent être prescrits uniquement s’ils sont vraiment nécessaires. Sinon, les mesures suivantes vous aideront également à mieux vivre votre préménopause :

  • Avoir une alimentation saine : il est indispensable de limiter la consommation de graisses, de sel, de sucre et d’alcool. N’oubliez pas qu’à l’approche de la ménopause, vous avez plus de chances de souffrir de pathologies cardiovasculaires. Les vitamines et minéraux à privilégier sont les suivants : vitamine B, vitamine E et omégas 3.
  • Faire de l’exercice : si vous ne faites pas de sport, c’est le moment de vous y mettre. L’exercice est bon pour le moral et protège le cœur et les os.
  • Soigner votre peau : si votre peau devient excessivement grasse, pensez à faire une cure de zinc et de consommer les aliments riches en vitamine A. Si la peau est sèche et fragile, les crèmes cosmétiques contenant des phytoestrogènes ou des soins à base d’acide hyaluronique sont conseillés. Dans les deux cas, suscitez l’avis d’un dermatologue avant.
  • Essayer des remèdes naturels : l’infusion de sauge est connue pour atténuer les bouffées de chaleur. Quant au ginseng, il lutte contre la baisse de libido et la sècheresse vaginale. Des tisanes drainantes peuvent également prévenir la prise de poids et les ballonnements.