Maquillage : comment bien choisir ses pinceaux ?

Tout comme il serait impossible de construire une maison sans les matériaux de construction et les outils adéquats, il est difficile de créer un maquillage parfait, si vous n’avez pas les bons pinceaux de maquillage. Et des pinceaux, il en existe des centaines : pour le teint, les yeux, les lèvres, les sourcils…, des pinceaux à poils souples ou rigides, naturels ou synthétiques, plat ou fluffy… Comment s’y retrouver ? Comment bien choisir ses pinceaux ? Suivez nos conseils et vous deviendrez une vraie pro.

Poils synthétiques ou à poils naturels ? 

Réponse : les deux…car ils sont complémentaires. Les poils synthétiques sont fabriqués en nylon. Rigides et épais, ils permettent d’appliquer les matières épaisses comme les crèmes, les fonds de teint, les anticernes, l’eyeliner ou les rouges à lèvres. Les pinceaux à poils naturels sont fabriqués le plus souvent en poils de chèvre et sont beaucoup plus doux et souples. Ils servent à appliquer les poudres en voile léger et les fards pour les dégradés de couleur. 

Pour un teint lisse et sans défaut

  • Le pinceau à fond de teint :  choisissez un gros pinceau plat au bout arrondi et en poils synthétiques. Il existe aussi des pinceaux duo fibres (naturels et synthétiques) pour un effet moins couvrant. Rappelez vous qu’appliquer le fond de teint avec les doigts fait briller la peau grasse très vite et ne donne pas un aspect uniforme.
  • Le pinceau correcteur / anticernes : choisissez un pinceau petit, plat et biseauté. Ce pinceau permet de cacher des imperfections, rattraper des bavures et corriger les cernes.
  • Le pinceau enlumineur ou pinceau poudre : de forme ronde et avec des poils dense, il permet d’épouser le visage et de déposer un voile invisible pour un rendu naturel.
  • Le pinceau blush : c’est un pinceau à poils naturels et au bout arrondi ou biseauté qui permet de déposer et dégrader les pigments sur les pommettes.

Pour sublimer son regard

Bien que certaines aiment appliquer des ombres à paupières avec les doigts, utiliser des pinceaux est indispensable pour un maquillage réussi.

  • Le pinceau ombreur : un pinceau plat à poils courts, denses et arrondis qui permet de poser du fard à paupières sur la paupière mobile de manière uniforme.
  • Le pinceau estompeur : un pinceau ovale à poils denses pour estomper et dégrader ou flouter les « smoky»
  • Le pinceau pour le creux de la paupière : Un pinceau poils longs, effilé et ultra flexible qui permet de déposer de la couleur dans le pli de la paupière ou en coin externe et de donner de la profondeur au regard.
  • Le pinceau eyeliner : un pinceau à poils synthétiques et courts. Vous pouvez le choisir droit ou biseauté et plus ou moins fin selon votre préférence.
  • Le pinceau sourcils : il a deux côtés différents. Le côté biseauté sert à définir la ligne des sourcils et le côté goupillon sert à coiffer les sourcils. 

Pour une bouche bien dessinée 

En général on n’en utilise pas car c’est plus simple et rapide d’apposer directement le rouge à lèvre directement avec le tube. Donc pourquoi s’embêter avec un pinceau à lèvres? Parce qu’ils sont conçus pour appliquer le rouge à lèvres avec précision, de façon homogène et sans bavures. Le pinceau à lèvres est indispensable pour dessiner les contours de la bouche et donner une forme parfaite aux lèvres pour un effet doux et naturel. Choisissez un pinceau aux poils fins et synthétiques au bout arrondi avec une pointe ferme. 

Quelques conseils

Il existe d’autres types de pinceaux à maquillage mais ceux que nous venons de vous recommander sont les plus courants et les plus utiles. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un trousseau parfait de pinceaux, il suffit d’identifier les produits de maquillage que vous utilisez le plus tous les jours et de ne vous procurer que les pinceaux relatifs à ces produits. Mais les 3 principaux restent : le pinceau à fond de teint (le duo fibre est plus pratique pour un rendu naturel), le pinceau ombreur pour le fard à paupières et  le pinceau estompeur. 

Nul besoin non plus de vous offrir des pinceaux hors de prix : sachez qu’aujourd’hui, il existe des pinceaux pas très chers mais très efficaces. Pour savoir s’ils sont de bonne qualité, il suffit de passer vos doigts dans les poils. S’ils sont doux et qu’ils ne tombent pas, ils sont de bonne qualité. 

Enfin n’oubliez pas de laver vos pinceaux 1 fois par semaine car les pinceaux accumulent des produits dans leurs poils et récupèrent le sébum de la peau. Les laver permet aussi de conserver le soyeux des poils. Utilisez un mélange d’eau et de shampoing doux ou du shampoing pour bébé et laissez les sécher la tête en bas pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans le manche.